Les auto-entrepreneurs dans l’obligation d’adopter un logiciel de caisse certifié

Les auto-entrepreneurs dans l’obligation d’adopter un logiciel de caisse certifié

  La loi de finances imposera au 1er janvier 2018 aux auto-entrepreneurs, désormais appelés micro-entrepreneurs, d’adopter un logiciel de caisse certifié pour la gestion de leurs comptes. Le gouvernement a instauré, dans la loi de finances, l’obligation pour les commerçants au recours à des logiciels de caisse certifiés pour faciliter la traçabilité des paiements. En outre, la disposition vise à éviter les pratiques frauduleuses. Cette mesure affecte directement les professionnels de la beauté : salons de coiffure, institut de beauté et spa.  Les auto-entrepreneurs, non assujettis à la TVA auraient pu croire pouvoir échapper à cette nouvelle obligation… Or, l’état vient d’annoncer qu’ils seront également dans l’obligation d’adopter un logiciel de

Lire la suite

Pin It on Pinterest