Parce qu’elle n’est pas née d’une simple mode mais d’une prise de conscience générale bien plus profonde, la beauté green cartonne aujourd’hui. Pourquoi les clientes, qui agissent dans leur quotidien pour le respect de la planète, devraient oublier tous leurs idéaux quand elles se rendent dans un salon, un institut ou un spa ? Pour attirer les foules, n’hésitez plus : adoptez à votre tour la green/clean beauty. FlexyBeauty fait le point sur cette tendance de fond. 
 

Pourquoi choisir une marque green ? 🧐

 

Née d’une défiance face aux produits de grande consommation, décriés pour les composants chimiques ou toxiques qu’ils contenaient mais aussi pour leur impact sur la planète, la beauté bio inclut deux types de produits. Les cosmétiques biologiques qui impliquent un maximum d’éléments d’origine naturelle et biologique et qui sont respectueux de l’environnement. Pour cela, il faut qu’il y ait au minimum 95 % d’ingrédients végétaux dans la formule et que 10 % du total des ingrédients soient issus de l’agriculture bio (source : Lisa Kerbirio. L’avenir des cosmétiques certifiés bio en France. Sciences pharmaceutiques. 2018). Sont exclus les ingrédients tels les OGM, les nanoparticules, PEG, parfums, colorants et conservateurs de synthèse, silicones synthétiques, matières premières non renouvelables, ingrédients provenant d’animaux sauf le lait et le miel encore les ingrédients obtenus par des procédés de fabrication non respectueux de l’environnement. Les cosmétiques naturels, selon le Comité d’Experts sur les produits cosmétiques du Conseil de l’Europe, incluent “tout produit qui se compose de substances naturelles (d’origine végétale, animale ou minérale ainsi que le mélange de ces substances) et qui est produit dans des conditions bien définies (méthodes physiques, microbiologiques et enzymatiques)”. Un produit fini ne peut être qualifié de naturel que s’il ne contient aucun produit de synthèse (à l’exception des conservateurs, parfums et propulseurs). 
 

À LIRE AUSSI : 7 conseils pour bien choisir ses fournisseurs 
 

Quel avenir pour ce marché en plein boom ? 💥

 

Suivi dans l’alimentation avec le mouvement du “clean eating” et du “bien manger”, le domaine de la beauté fut précurseur de la démarche. Aujourd’hui, les chiffres sont parlants. Tapez “cleanbeauty” sur Instagram. Vous trouverez pas moins de 1,6 million d’occurences de ce hashtag. Autres preuves de l’engouement : 59 % des femmes de plus de 35 ans affirment que c’est important pour elles d’acheter de la beauté verte et 73 % des millennials utilisent des produits naturels (source : www.premiumbeautynews.com). Enfin, une étude américaine menée par Label Insight révèle que 46 % des personnes interrogées vérifient l’origine d’un produit en magasin via leur smartphone, 56 % pour les millennials. 

Dans son étude publiée au premier trimestre 2019, l’Agence Bio constat% d’achats systématiques concernant les produits de beauté et d’hygiène bio et 47 % pour les achats occasionnels.  Ils sont d’ailleurs en forte progression : 57 % en 2018 contre 45 % en 2017. 

La France étant le deuxième marché européen de la cosmétique naturel et bio avec une croissance de 10 % en 2018, vous avez tout intérêt à vous lancer pour attirer cette nouvelle clientèle responsable et plutôt jeune puisque les millennials, engagés, font partie des meilleurs élèves. Mais pas seulement : vos salariés, eux-mêmes concernés, trouveront du sens à leur travail et en seront que plus motivés. 
 

Quelles marques green se démarquent ? 🙆‍♀️

 

Le carré magique en salon 

 

Pour vérifier le succès, attardons-nous sur le carré magique de la cosmétique capillaire naturelle. Fondée par un coiffeur souffrant d’allergies aux produits, la marque Patrice Mulato, qui vient de lancer Color One, une coloration d’origine naturelle avec des résultats professionnels, affiche un développement de + 20-30 % sur un marché qui se porte pas si bien. Chez Aveda, les produits sont formulés à partir de 93 à 99,9 % de produits naturels. La démarche ne s’arrête pas là ! Les packaging, la PLV et les sacs de revente sont fabriqués dans des matériaux recyclés et de l’encre naturelle à base soja. L’usine tourne à l’énergie éolienne. Résultats ? La marque, encore méconnue sur notre territoire et pourtant plus populaire que certaines grandes maisons de produits internationnales, entend se développer en France. Aujourd’hui, elle est présente dans 150 salons. Elle vise  400 à 500 salons-concept Aveda qui joueront le jeu à 100 %. 

L’éco-responsabilité, cela fait complètement partie de l’ADN de Davines depuis 25 ans ! Parmi leur cahier des charges, pour fabriquer les produits les plus responsables possible, ils ne doivent pas dépasser plus de 200 km de distance pour les ingrédients. Certifiée par label B Corporation, réservé aux entreprises les plus exigeantes, la maison italienne utilise de l’énergie verte et contribue à la transition écologique en participant à la biodiversité et au maintien d’espèces en voie de disparition. Cocorico : pour finir, citons la griffe française Leonor Greyl, qui, depuis 1968, a fait de la naturalité une de ses priorités. Made in France, elle est présente dans une quarantaine de pays (mais refuse la Chine qui teste les produits sur les animaux) et affiche un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros. En 2019, elle a lancé la les Repigmentants qui permettent de raviver une coloration entre deux rendez-vous chez le coiffeur. 

En adoptant ces marques dans votre salon, vous vous positionnez comme un salon responsable et conquérez à coup sûr une nouvelle clientèle exigeante. Car au-delà du produit propre, c’est toute une philosophie qui est développée. 
 

Clean jusqu’au bout des ongles 

 

Avec l’arrivée des applications Scan qui permettent de connaître la composition des produits que nous achetons, l’entreprise familiale Manucurist est née d’un constat : le vernis à ongles faisait partie des produits oubliés par la beauté green. Soucieuse de l’environnement, la marque a lancé sa gamme de vernis éco-responsables, vegan, cruelty free et Made in France. Sa ligne de conduite ? Etre la respectueuse de l’environnement et de la santé des femmes. Au-delà des consommatrices, cette offre répond à une demande des professionnels de la beauté alertés face aux substances nocives et toxiques pour les ongles (perturbateurs endocriniens, substances toxiques et allergènes). Autre défi relevé par les laboratoires de Manucurist ? Le semi-permanent – le plus demandé dans les instituts – avec la gamme Green Flash, solution alternative qui ne traumatise pas les ongles, avec une formule jusqu’à 84 % d’origine naturelle à base de manioc, de maïs, de canne à sucre ou d’argile. “Nous avons voulu dépoussiérer le bio en proposant un joli colorama et des packagings soignés. Nos partenaires reconnaissent volontiers notre légitimité en tant que pionniers sur le marché, et nous choisissent aussi pour notre image moderne, professionnelle et glamour. Enfin, notre force de communication notamment sur le digital ou dans la presse sont des leviers importants pour leur apporter de nouvelles clientes”, souligne Camille Tard Directrice Développement France. Aujourd’hui, en faisant rimer green avec expertise, Manucurist compte pas moins de 600 instituts et points de vente et est également bien implanté à l’international et notamment au Japon.  
 

vernis manucurist
 

À LIRE AUSSI : Faites-vous ces 6 erreurs marketing dans votre salon 
 

Comment un label développement durable peut faire la différence ? 🌱

 

Pour attirer cette nouvelle clientèle, vous pouvez également miser sur les labels qui cautionneront la démarche de votre institut, spa ou salon, soucieux de son impact de l’environnement. Pour les salons de coiffure, le label développement durable “mon coiffeur s’engagepromet des économies d’eau (jusqu’à 70 % !) et d’énergie, le tri des déchets ou l’utilisation de produits naturels pour la santé du client et du salarié. 

Pour les spas, outre les labels de qualité, il existe un label qui récompense une démarche respectueuse de l’environnement à l’initiative d’Ecocert, le label BEING. Enfin, pour les instituts, le label “Mon institut responsable pour une beauté durable” vous démarquera d’un établissement classique. 

Face à la prise de conscience générale, la beauté green est un business fructueux. Vous avez donc tout intérêt à vous engager au quotidien pour le respect de la planète mais aussi la santé des clients et de vos salariés. En vous entourant des bons partenaires, en répondant aux exigences, en adoptant les gestes d’une beauté green, vous motiverez vos équipes, séduirez une clientèle de plus en plus exigeante en terme d’éco-responsabilité et augmenterez, par conséquent, votre chiffre d’affaires. 
 

Et vous, êtes-vous un défenseur de la beauté Clean ? Quelles sont vos démarches éco-responsables au quotidien ?  Vous voulez vous faciliter la tâche grâce à notre logiciel tout-en-un, FlexyBeauty ? Demandez votre démo personnalisée. 

Pin It on Pinterest

Share This